Episode 3 : la révélation

Affiche des concerts au Palais de Sports de Paris
© Marianne Rosenstiehl

11 mai 1989, Mylène Farmer monte pour la première fois sur scène. Avec Laurent Boutonnat ils proposent un spectacle hors norme qui révolutionne la pop francophone. Avec cette première tournée, Mylène Farmer se révèle comme une artiste de scène à part entière.

Une émission conçue et animée par Sylvain, Bastien, Thibaud, Clément et Ludovic.
Réalisée par Ludovic.

Enregistrée aux Studios LPR.

Egalement disponible sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, SoundCloud et TuneIn.
Réagissez avec le hashtag #HDMF

Au programme de l’émission :

  • La setlist et la direction musicale
  • La mise en scène et les costumes
  • Nos moments phares
  • Les auditeurs ont la parole
  • La revue de presse
  • Anecdotes et coulisses
  • L’album et le film live

Découvrez l’intégralité des souvenirs d’auditeurs du Tour 89 !

Extraits d’interviews :

  • Canal + (7 octobre 1988)
  • France Inter (1er décembre 1989)

Crédits :

« L’horloge »
Paroles : Charles Beaudelaire / Musique : Laurent Boutonnat

« Plus grandir », « Sans logique », « Puisque, « Pourvu qu’elles soient douces », « Allan », « A quoi je sers… », « Sans contrefaçon », « Jardin de Vienne », « Tristana » et « Ainsi soit Je… »
Paroles : Mylène Farmer / Musique : Laurent Boutonnat

« Maman a tort »
Paroles : Jérôme Dahan / Musique : Laurent Boutonnat et Jérôme Dahan

« Déshabillez-moi »
Paroles : Robert Nyel / Musique : Gaby Verlor

« Libertine »
Paroles : Laurent Boutonnat / Musique : Jean-Claude Dequéant

« Je voudrais tant que tu comprennes »
Paroles : Georges Pirault / Musique : Francis Lai